fbpx

Quelle est la différence entre le galuchat à petits et gros grains?

Le terme « Galuchat » peut être utilisé pour désigner deux types de cuir complètement différents que sont le galuchat à petits grains et le galuchat à gros grains. Nous vous apportons dans cet article des éléments de réponse pour vous permettre d’identifier ces deux cuirs et de comprendre pourquoi le galuchat à gros grains est considéré comme le « vrai galuchat ».

Le galuchat à petits grains

Le galuchat à petits grains fait essentiellement référence à la peau de roussette (Scyliorhinus caniculus pour la petite roussette et Scyliorhinus stelaris pour la grande roussette), un petit requin que l’on trouve dans presque tous les océans qui est également connu dans nos assiettes sous le nom de saumonette. C’est surtout ce cuir qui était utilisé au 18ème siècle pour réaliser les objets précieux de la noblesse Française. A noter que ce cuir était désigné sous le nom de « Roussette » ou « Rouffette » jusqu’en 1758 environ pour ensuite prendre le terme Galuchat vers 1762*.

Le galuchat à petit grains (ou peau de roussette) est également appelé « Peau de Chagrin » en référence au roman éponyme de Balzac, publié en 1831.

A noter que le galuchat à petits grains peut également provenir du Chien de mer (Squalus acanthias) que l’on trouve en abondance dans tous les océans ainsi que du requin du Groenland ou leiche (Somniosus microcephalus). Une fois la peau poncée et teintée, il est impossible d’en distinguer la provenance à l’œil nu.

galuchat petit grain
Nécessaire à parfum, flaconnier, fin du XVIIIe siècle en galuchat à petits grains

Le galuchat à gros grains

Le galuchat à gros grains fait essentiellement référence à la peau de raie à aiguillon et plus particulièrement de l’espèce Dasyatis Sephen (qui possède les 3 gros grains situés au centre de la peau). Cette espèce de raie est pêchée uniquement dans l’Indo-Pacifique. Au 18ème siècle, il s’agissait d’une peau rare et chère à importer, et ce fut Jean-Claude Galluchat (1689 – 1774), un maître gainier parisien, qui fut le premier à lui donner sa renommée en France, aidé par le support de prestigieux clients comme la Marquise de Pompadour.

portefeuilles galuchat gros grains
Portefeuilles en galuchat à gros grains

C’est le galuchat à gros grains qui fut par la suite utilisé en ameublement, dont l’emploi a été développé par Paul Iribe et Clément Rousseau durant la période Art Déco. Aujourd’hui c’est essentiellement le galuchat à gros grains qui continue à être utilisé en maroquinerie et en ameublement.

armoire clement rousseau
Armoire Clément Rousseau, début XXe siècle en galuchat à gros grains

*Le Galuchat, Jean Perfettini, édtions VIAL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *